Pourquoi sommes-nous facilement manipulables et qu’est ce qu’on peut faire ?

La subversion idéologique est la réponse. Il s’agit d’une stratégie pratiquée pour un lent lavage de cerveau, qui dure généralement des années avant de donner ses fruits.

Elle consiste en quatre parties bien orchestrées : La démoralisation, la déstabilisation, la crise et enfin la normalisation 1.

La subversion idéologique c’est  “Promettre au peuple ce qu’il n’aura jamais, tout en créant des situations de crises pour justifier la construction d’un gouvernement totalitaire, d’un état de police, à travers des crises économiques qui permettent de guider le peuple vers n’importe quelle destination souhaitée, comme le fait un berger avec ses moutons“².

Je vais essayer de démontrer comment l’état actuel des choses dans notre pays, est le résultat d’un processus de subversion idéologique long et méthodique. Débutant dans la deuxième moitié des années soixante-dix par la bien payée milice de Ben Ali, cette pratique continue à présent avec la Troika d’une façon lente mais méthodique, en jetant le peuple dans le désespoir total.

Les théoriciens du complot prétendent que ce processus, maîtrisé par la CIA dans les années 1940s, et utilisé intensivement pendant la guerre froide par les 2 camps, a été arboré à Ben Ali lorsqu’il occupait la position du directeur de la sécurité. Puis l’implémentation a eu lieu au fur et à mesure que Ben Ali devenait le « Manchurian candidate » de l’occident.

La démoralisation du peuple tunisien  a duré entre 15 et 20 ans, et elle a été exercée par des gens du pouvoir et leur entourage. Y ont aussi participé les médias, les dirigeants des syndicats ainsi que les puissants businessmen.

Cette première étape de la Subversion Idéologique, qui est généralement la plus longue, a bel et bien donné ses fruits en créant un état d’esprit collectif incapable de faire des choix de manière autonome.

Nous sommes devenus une nation hypnotisée vu que nous vivons fréquemment un détachement vis-à-vis de la réalité.

Ceci a été corroboré par le biais de la manipulation de l’opinion publique et la création d’une puissante police secrète qui s’infiltre jusque dans les maisons et les endroits de travail, propageant la panique et la méfiance dans les familles et les relations publiques.

Ce qui a abouti à une nation minée qui cherche des plaisirs éphémères (Musique, télévision, et événements sportifs) dans l’espoir de pouvoir oublier sa maladie collective, exactement comme est le cas d’un patient qui cherche à surpasser ses maux par les calmants.

Comment se fait-t-il qu’aujourd’hui, en 2012, nous sommes un pays dans le désarroi, sans valeurs ni vision commune ? Nous sommes à deux pas de perdre la seule et réelle opportunité d’émancipation, par manque d’anticipation et de know-how. Pourquoi semblons nous perdus, sans des principes qui nous animent ni de leadership qui nous guide ?

La réponse est vraiment simple. Nous venons de sortir d’une chambre obscure après 30 ans,  et nous sommes éblouis par la lumière.

Nous étions hypnotisés dans cette chambre obscure, tout simplement pour que nous soyons facilement gouvernables. La question qui se pose maintenant est : comment ?

L’essence du contrôle social est l’influence sur les valeurs auxquelles tiennent les gens et sur tout ce qui est important à leurs regards.

Pour la plupart d’entre nous, il s’agit de nos familles, notre santé, notre statut social et nos biens.

Tant que la concentration est sur le “soi”, toutes les valeurs viennent de l’extérieur. On appelle ce phénomène le ”narcissisme dépersonnalisé ”. L’individu pense et s’occupe exclusivement de lui même, mais uniquement dans le cadre de méthodes sociales préinscrites. 3

A travers la télévision, la publicité et le monde qui nous entoure, on nous avait dit ce qu’est la beauté, le succès, le style et ce qui est “normal“. Par le biais de ce que nous regardons à la télévision ou à travers les medias, nous avons appris ce qui est important et comment le percevoir.

Nous avons une couverture massive à propos des compétitions sportives et des superstars alors que des sujets comme l’éducation ou l’environnement ne sont guère mentionnés. Il suffit d’imaginer ce que peut être une soirée typique dans un foyer en Tunisie: des parents qui regardent des émissions télévisées importées de nations qui ont très peu de points communs avec nous, des enfants sur le Facebook ou jouant à des jeux vidéos, des jeunes filles qui veulent devenir des chanteuses de pop, et des adolescents qui n’ont jamais lu un livre et ne peuvent même pas formuler correctement une phrase.

Les gens qui subissent ce genre de traitement deviennent infectés et on finit par voir des obtus occuper des postes dans les mass medias, l’administration publique et le système éducatif.

La perception idéologique d’un Tunisien typique est devenue tellement contaminée que même si on l’expose à des informations authentiques il ne saura pas leur importance.

« La révélation de vraies informations n’a plus d’importance car un peuple qui a subi la démoralisation ne peut plus valoriser les vrais informations, les réalités ne comptent plus ». 4

Cette idée est étayée par les récentes coupures d’eau et d’électricité, l’émergence du mouvement Salafiste accompagné de la violence, et les attaques contre les  libertés des gens durant le mois de ramadan etc. …

Rien ne peut déstabiliser et démoraliser une nation comme l’impasse du chômage en face de ses jeunes diplômés, qui se comptent par des milliers chaque année.

Une fois bien exécuté, le processus de la déstabilisation ne doit pas durer plus que 5 ans. Il s’agit surtout d’agir sur le plan économique. En Tunisie, ce processus a ciblé les investissements étrangers et le libre échange. Les emplois sont éliminés et le travail devient un rêve pour plusieurs d’entre nos jeunes. Les prix ne cessent d’augmenter exponentiellement, et personne ne prête attention à l’inflation. Ainsi les crédits, un outil pour contrôler les générations à venir, représentent à présent la solution unique que ce soit pour les individus ou pour l’état.

Avoir des principes et des valeurs, et les défendre ne fait plus partie de la personnalité d’une personne qui a été démoralisée, puis déstabilisée.

Une fois hypnotisé, accepter les différentes crises de la vie nous devient très facile maintenant. Quand je parle des crises comme une partie de la Subversion Idéologique, je ne fais jamais référence aux catastrophes naturelles, mais plutôt aux actions récentes qui occupent nos rues, et à la violence physique ainsi que morale subies par nos concitoyens. C’est sous la lumière de ses événements critiques que les décisions tranchantes sont prises! Ainsi en offrant des compromis, le publique reçoit des solutions et des moyens pour sortir de l’impasse.

Ce compromis est une forme déguisée d’un retour à la normale. Des mesures économiques ou sociales sont alors prises rapidement pour donner l’impression que la vie est revenue à la normale. Ces mesures sont destinées non seulement à nous renvoyer vers l’hypnose, mais aussi à inculquer un sentiment d’euphorie qui donne l’impression que nous sommes toujours dans de beaux draps.

Qu’est-ce que nous pouvons faire.

Je ne suis pas en train d’écrire ceci avec un ton pessimiste, au contraire j’essaye de transmettre à chacun de nous un sentiment d’optimisme qui pourra un jour raisonner en reflétant une joie collective, la joie de la maîtrise du soi.

Pour commencer, permettez-moi de dire que les gens qui ont exercé la subversion idéologique sur notre peuple, ne sont pas les seuls responsables. Il faut se mettre d’accord que nous assumons aussi une partie de cette responsabilité.

Nous devons prendre de la distance par rapport à nos habitudes et commencer à percevoir la réalité d’un autre angle de vue, et à admettre que par l’individualisme on ne pourra jamais se détacher de la chaîne de dépendance à nos gouverneurs.

Il est évident que c’est difficile de ramer à contre courant et de lutter contre les « valeurs » et les mythes de sa société, mais sur le plan historique et moral, c’est le bon choix.

Faire face à des vérités cruelles peut mener à des sentiments accablants de négativité et de désespoir, mais c’est ainsi qu’on arrivera à l’éclaircissement et à la renaissance.

La dépression, est généralement due à un sentiment de faiblesse et nous sommes une société déprimée. « En vivant le pire, nous possédons le pouvoir de créer le meilleur »  3.

Nous ne devons pas céder aux appels à la haine et à la méprise de soi, que peut lancer des politiciens ou des prédicateurs. Nous devons démontrer de la détermination, tout en gardant la sympathie et la tolérance envers l’autre.

Cherchez une mission qui vous passionne, et prenez l’initiative. Trouvez des personnes avec qui vous partagez la même passion et créer un groupe ainsi qu’un plan pour réaliser des buts que vous prédéfinissez. Suivez des cours qui vous permettent de réaliser vos rêves parce que, vous savez, nos rêves restent toujours là ils ne disparaissent jamais.

Créer des communautés qui partagent les mêmes valeurs. N’attendez pas les autres pour commencer, soyez le leader que vous êtes au fond. Tout ce qu’il vous faut c’est de la détermination et de la volonté. La liberté et la réussite, sont des choix !

Si vos buts vous paraissent irréalisables, ou si vous n’essayez pas, vous aller gâcher votre temps et rater des occasions. Si vous optez pour une attitude négative et décourager les gens, et bien c’est vous qui aurez perdu, pas nous.

 

Références:

  1. Destroyed From Within: The Four Stages of Ideological Subversion
  2. http://itooktheredpill.wordpress.com/2008/10/19/
  3.  http://www.crossroad.to/Quotes/brainwashing/2007/bezmenov.htm

4. http://www.truthmove.org/content/operation-gladio/

Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: